Pressée par la sortie de la Dreamcast en 1998, Sony se doit de réagir rapidement en cette fin de millénaire malgré des ventes toujours spectaculaires de sa première PlayStation. Présentée pour la première fois juste avant l’E3 de Los Angeles en mars 1999 par Ken Kutaragi, président de la branche Home Entertainment de Sony, la PlayStation 2 est la toute première console à proposer un lecteur DVD en standard. De plus, elle est rétrocompatible avec la première Playstation. Son lancement en fanfare au Japon en mars 2000* et à la fin de la même année en Europe et au Etats-Unis, avec une campagne réalisée par David Lynch, lui prédit déjà un bel avenir.

Épaulée dès sa sortie par la quasi-totalité des éditeurs internationaux, la PS2 propose au bout de quelques mois un catalogue de qualité dont certains jeux dépassent allègrement le million d’exemplaires : Gran Turismo 3, Tekken, Pro Evolution Soccer, Grand Theft Auto, Final Fantasy, etc. En 2004, le constructeur occupe 70% de parts de marché face à Nintendo et Microsoft et en profite pour lancer une version réduite de sa console, la PSTwo. Ces deux modèles se vendent encore aujourd’hui en Amérique du Sud, au Moyen-Orient, en Europe de l’Est et en Asie pour atteindre des ventes cumulées supérieures à 150 millions d’exemplaires (au 31 mai 2010). Il s’agit tout simplement de la plateforme de jeux la plus vendue de tous les temps.

* : Avec près d’un million d’exemplaires vendus en seulement vingt-quatre heures.

Vous pouvez également aimer :