La FM Towns Marty est la première console de jeu 32 bits au monde, c’est aussi la première à utiliser un lecteur de CD-Rom en standard. Elle est développée par Fujitsu, un constructeur japonais spécialisé dans la micro-informatique. Forte du succès initié par sa gamme d’ordinateurs sortis en 1989, la société décide d’en développer une version console à partir de 1991 exclusivement réservée au marché japonais. La console embarque également un lecteur de disquette qui lui permet d’assurer une retro-compatibilité avec le reste de la série. Sans surprise, son affiliation au monde de l’informatique lui permet également d’être reliée à un clavier et une souris pour en faire un véritable ordinateur de salon.

Malgré un catalogue varié, comptant d’excellentes versions de Raiden, Flashback ou Alone in the Dark, la FM Towns Marty ne peut rivaliser avec ses concurrentes 16-bit de l’époque, beaucoup plus abordables et encore moins avec l’arrivée de la Saturn et de la Playstation à partir de 1994. Néanmoins, la deuxième version de la Marty, sortie en 1994, survivra jusqu’en 1999 aidée en cela par la sortie de jeux érotiques typiquement japonais (aussi appelés hentai). Plus puissante, la Marty 2 propose également une prise téléphonique sur laquelle une connexion Internet est disponible.

Vous pouvez également aimer :