Développée par une société américaine spécialisée dans la réalisation de jouets, Tiger Electronics, la Game.com est une console portable censée directement concurrencer la Game Boy sur son marché. Sur le papier, l’appareil propose évidemment des qualités bien supérieures à son aînée sortie dix ans auparavant avec un écran plus large et tactile de surcroît, la possibilité d’insérer deux cartouches pour choisir son jeu préféré et une suite bureautique qui lui confère le titre de PDA portable. De plus, la Game.com peut être reliée à un modem 14,4 Kbits/s pour surfer sur Internet, mais uniquement en mode texte.

De nombreux titres accompagnent la sortie de la console parmi lesquels d’importantes licences appartenant à Sega ou à Capcom (par exemple Sonic Jam, et Resident Evil 2 mais aussi Batman et Robin, Duke Nukem 3D). Toutefois, le taux de rafraîchissement ne permet pas de jouer à ces jeux dans une qualité optimale et le peu de logiciels supportant la propriété tactile de l’écran font vite oublier le stylet à l’intérieur de la console. Au final, la Game.com sera un échec malgré la sortie d’une deuxième version de poche sortie en 1998, appelée Game.com Pocket.

Vous pouvez également aimer :