Nec est une multinationale fondée en 1899 à Tokyo au Japon spécialisée dans la télécommunication, l’informatique, l’électroniques et la Recherche & Développement.

Elle est présente sur les principales places boursières au Monde et emploie plus de 140 000 collaborateurs spécialisés dans la création de circuits intégrés, d’équipements informatiques pour les satellites et micro-ordinateurs mais aussi pour les supercalculateurs (parmi les plus rapides au Monde). Entre 1987 et 1995, Nec fut également l’un des principaux acteurs de l’industrie vidéoludique en s’associant avec la société Hudson avec qui ils développent : la PC-Engine, le premier lecteur CD-rom de jeux vidéo au Monde (Super CD-Rom2), les portables PC-Engine GT et LT et de nombreuses variantes ou évolutions de leurs plateformes (Duo-R, SuperGraphX, Shuttle, etc.). Nec est alors chargé de fournir les principaux composants électroniques des plateformes en lien avec les ingénieurs d’Hudson qui chapotent l’essentiel des projets.

Réputé pour la qualité technique de leurs consoles, Nec/Hudson sera l’un des principaux concurrents de Nintendo et Sega alors leaders du marché avec leurs consoles Megadrive et Super Nintendo. Malheureusement, l’échec de la SupergraphX et le développement du PC-FX au milieu des années 90 contraindra la société à se retirer du secteur dès 1998 pour se reconcentrer sur son corps de métier plus rentable puisque Nec rachète le géant américain Packard-Bell à la même époque. La place est donc laissée libre à de nouveaux concurrents très sérieux parmi lesquels Sony qui affole les compteurs avec sa Playstation, première console de jeu de salon à se vendre à plus de 100 millions d’exemplaires.

Vous pouvez également aimer :