Affichage : 1 - 10 sur 56 RÉSULTATS
Non classé

Thomson TO7 | Musée du jeu vidéo

Sorti en 1982, le TO7 est le tout premier ordinateur grand public français qui a connu ses heures de gloire au milieu des années 80 avec le « Plan Informatique pour Tous » (PIT) que l’on doit au premier ministre de l’époque, Laurent Fabius. Architecturé autour d’un excellent Motorola 6809 cadencé à 1 MHz, le Thomson TO7 …

Non classé

Sinclair ZX80 | Musée du jeu vidéo

Le ZX80 est est le premier micro-ordinateur britannique au Monde. C’est également la première plateforme à tenter de s’opposer à la suprématie américaine du secteur. En effet, au début des années 80, le marché de l’informatique grand public est alors dominé par cinq constructeurs tous américains : Atari, Apple, Commodore, Tandy et Texas instrument. Ce premier …

Non classé

Amstrad CPC 464 | Musée du jeu vidéo

Au milieu des années 80, le constructeur britannique Amstrad surprend tout le monde en sortant un micro-ordinateur très bon marché qui fera date dans l’histoire de l’informatique grand public : l’Amstrad CPC 464. Nous sommes en 1984, l’entreprise Amstrad est alors une société spécialisée dans le matériel hifi qui assemble différents composants à moindre frais …

Non classé

Altair 8800 | Musée du jeu vidéo

Créé aux Etats-Unis en 1975 par la société MITS, l’Altair 8800 est considéré comme le premier micro-ordinateur moderne au Monde, architecturé autour d’un microprocesseur Intel 8080. Un assemblage visionnaire qui lui vaut aujourd’hui encore la dénomination d’ancêtre des PC. En 1969, après avoir servi dans l’US Air Force en tant qu’ingénieurs dans des laboratoires de …

Non classé

Dingoo Digital | Musée du jeu vidéo

Dingoo Technology Ltd. est une entreprise chinoise basée dans la région à Shenzen, au nord de Hong-Kong, spécialisée dans de développement de produits électroniques. Elle est notamment à l’origine de la Dingoo A320, une console portable open source sortie en 2009, qui se destine plus particulièrement aux bidouilleurs informatique en tout genre et capable de …

Non classé

Bandai | Musée du jeu vidéo

La société Bandai est une multinationale japonaise fondée en 1950 qui oeuvre dans les secteurs du jouet, de l’animation et du jeu vidéo. Sa maison mère est située à Tokyo au Japon. C’est le troisième fabricant de jouets au monde, qui détient certaines des licences les plus connues dans son pays : Mobile Suit Gundam, …

Non classé

MSX 1 | Musée du jeu vidéo

Apparus à la fin de l’année 1983 au Japon, les MSX correspondent à une gamme d’ordinateurs grand public que l’on doit au constructeur japonais ASCII en collaboration avec Sony, Matsushita et Microsoft. Suivant le principe initié par les PC d’IBM sur le marché professionnel, Kazuhiko Nishii, directeur de Microsoft Japon et du constructeur ASCII, annonce le 16 Juillet 1983 avec Bill …

Non classé

Magnavox | Musée du jeu vidéo

Magnavox est une société d’électronique américaine fondée par deux ingénieurs, Edwin Pridham et Peter L. Jensen, aux débuts du XXème siècle (en 1917) qui vend du matériel électronique grand public : téléviseurs, lecteurs CD, accessoires d’informatique, etc. A l’origine, l’objectif des fondateurs est de vendre leurs inventions, en particulier des enceintes audio qu’ils confectionnent dans leur …

Non classé

Hudson Soft | Musée du jeu vidéo

Hudson Soft est un éditeur de jeux vidéo japonais fondé en 1973, à Sapporo sur l’île d’Hokkaido au Japon. L’entreprise est entre autre à l’origine de la licence Lode Runner vendue à plus d’1 million d’exemplaires en 1984 sur les plateformes MSX et NES/Famicom et dont l’un des personnages principaux n’est autre que Bomberman. Entre …

Non classé

Nintendo | Musée du jeu vidéo

L’histoire de Nintendo commence un 23 septembre 1889, date de création de l’entreprise par Fusajiro Yamauchi. A cette époque, la société développe des cartes à jouer appelées Hanafuda et devient rapidement leader de son marché. Ce n’est qu’en 1963 que l’entreprise familiale opte pour son nom définitif, Nintendo Co. Ltd, et décide de diversifier ses …